Docteur Douglas ?

Onze ans ! Depuis peu, j’avais onze ans. Les vacances se déroulaient en Bretagne, à Dinard, à la plage : plage de l’Ecluse, matin et après-midi, et le soir, au lit ! Ce jour de l’été 1957, comme chaque jour, je retrouvais, sous le ciel bleu, mes camarades de jeux habituels, une fratrie dont la sœur aînée veillait sur nous.

Cet après-midi-là, soudain, il y eut comme un mouvement des estivants allongés sur le sable, en direction d’un homme vêtu d’un maillot de bain, qui se dirigeait vers la mer. La plage ainsi animée  commença à bruire : « Kirk Douglas ! Kirk Douglas ! » S’exclamait chacun… Et moi, jeune ignorant, j’interrogeais : – « le docteur Douglas ? 

- Mais non, Kirk Douglas, l’acteur américain », répondit la jeune-fille, qui nous gardait en l’absence des parents. Un acteur ! Et américain ! Américain, à l’époque, c’était l’image de l’un de ces libérateurs de la France qui surgissait ! En slip de bain, je courus sur le sable quérir sa « signature », comme me l’avait conseillé la grande- fille. Sans doute ému par ce petit garçon timide, qui baragouinait trois mots d’anglais, l’acteur ne se fit pas prier et me gratifia d’un autographe. Il lui fallut quelque temps pour gagner la mer et nager, tant les gens de la plage le sollicitaient…

En fait, Kirk Douglas (1916) et Tony Curtis (1925-2010), les deux acteurs américains, résidaient au « Grand Hôtel » de la station balnéaire, sans aucun garde du corps, libres ! Ils y demeurèrent le temps de tourner quelques scènes du film  « Les Vikings », de Richard Fleisher (1916-2006), le réalisateur de «Vingt mille lieues sous les mers » (1955), avec, entre autres, déjà Kirk Douglas, dans un château- fort voisin, le Fort la Latte. Le film paraîtra sur les écrans en 1958.

En 1965, je séjournais pour la première fois aux Etats-Unis, au sein d’une famille. Un soir, par hasard, vautré au creux d’un canapé, je regardais la télévision avec le fils de cette famille, quand, soudain, sur l’écran, je vis le Fort la Latte : l’une des chaînes de la télévision américaine diffusait « Les Vikings ». 

 

autographe_kirk_douglas

Autographe de Kirk Douglas

 

 

Jacques ERWAN
COPYRIGHT JACQUES ERWAN